Concept store : en quoi cela diffère des boutiques normales ?

Concept store

Publié le : 13 juin 20226 mins de lecture

Les concepts stores fleurissent vraiment en France depuis une vingtaine d’années. Chacun se démarque en proposant un univers bien à lui. On parle désormais de concept store de mode mais en quoi cela consiste exactement et où se situe la ou les différence(s) avec un magasin traditionnel ? On vous dit tout…

Un concept store qu’est-ce que c’est exactement ?

D’une manière générale un concept store traduit l’idée de réunir et de vendre dans un seul et même endroit une multitude d’articles provenant de marques tendances, de créateurs et jeunes talents. Véritable produit marketing, le concept store est un univers lifestyle pensé de A à Z pour séduire toutes personnes qui en pousse les portes. Ces espaces présentent ainsi ce qui se fait de mieux en design, mode ou encore accessoires. Ils s’appuient notamment sur une mise en scène attrayante, sur un fond musical qui incite à la flânerie. Le but consiste à rendre le lieu convivial et, au final, d’inciter à l’achat. Le concept store, lieu de vie et d’échanges met l’accent sur son côté friendly. Pour cela, il peut prendre la forme d’une boutique de créateurs, d’une boutique-grenier etc…

Certains concept-stores s’organisent dans des boutiques physiques alors que d’autres sont à découvrir en ligne. C’est notamment le cas du concept-store Jane de Boy, que l’on peut trouver sur le site www.jandeboy.com. Devenus de vrais phénomènes de mode, les concept stores ont ainsi investi le Web avec des boutiques en ligne calquées sur le même principe que les magasins traditionnels. L’objectif consiste là aussi à proposer des articles originaux, inédits sur un site dévoilant un univers unique qui vous donne envie de rester le plus longtemps possible connecté.

Comment est né le concept store ?

Ce type de magasin a vu le jour en Angleterre, à partir des années 50, sur la célèbre King’s road de Londres. Il s’est alors inspiré des boutiques stores déjà présentes en Italie. Marie Quant, célèbre créatrice à qui l’on doit l’invention de la minijupe, ouvre alors une boutique sur King’s Road. Elle y propose une multitude de produits (vêtements, décoration, maquillage ou encore vaisselle) dans un point de vente qui se voulait aussi un lieu de rencontres artitisque et modèle de liftestyle. Complètement novatrice, cette idée va dès lors révolutionner la mode britannique avant d’être copiée en France et partout en Europe. L’appellation concept store a été réellement inventée en 1991 le sociologue Francesco Morace.

Concept store et boutique traditionnelle, quelle différence ?

Ce qui distingue tout d’abord le concept store d’une boutique classique est la pluralité de l’offre proposée. Plus qu’un lieu de shopping c’est surtout un support marketing et commercial à travers une expérience d’achat inédite. Il s’agit d’un lieu branché où toutes sortes d’évènements peuvent être organisés ce qui n’est pas envisageable dans une boutique traditionnelle. Au milieu de rayons sport, mode, lingerie, beauté, déco, musique, bricolage… vous irez à la rencontre de belles surprises comme un espace manucure, un coin massage, un salon de thé mais aussi des espaces restaurants… Vous pourrez aussi profiter de concerts, de vernissages, d’expositions etc…

En résumé, un concept store, contrairement à une boutique traditionnelle, ne propose pas uniquement de simples produits, mais un véritable expérience d’achat, complètement différente. Ces nouvelles boutiques cultivent ainsi un art de vivre qui séduit autant les amoureux de décoration, de culture, de mode que de bricolage ou d’art de la table… Il vous invite à consommer autrement, d’une manière qui allie chic, originalité et parfois écoresponsabilité. En pénétrant dans un concept store, le client doit avoir l’impression d’entrer dans un univers spécial.

Le concept store de mode en ligne dévoile quant à lui un univers créatif propice à la détente destiné à faire rêver la clientèle derrière son écran. Il propose pour cela des articles de mode à des prix souvent très accessibles mais pas seulement… En parallèle, il développe un blog ou un magazine en ligne grâce auxquels les clientes peuvent bénéficier de conseils d’experts. Le magazine regorge toujours d’articles passionnants. À titre d’exemple : en matière de mode, vous pourrez connaître la dernière tendance de l’été, découvrir les meilleures adresses gourmandes de telle ou telle ville, le portrait d’une créatrice qui monte, etc…

Un concept store n’est pas un bazar

Ces types de boutiques sont néanmoins tenues de répondre à certains critères pour éviter de ressembler à de vrais bazars. Les concepts stores doivent ainsi garder une certaine harmonie et cohérence en proposant un fil conducteur reliant les différents articles (lifestyle inspiré, ultra design, boho, haute-couture, produits exclusivement destinés aux hommes, cool, alternatif, vintage, solidaire, luxe, marques émergentes au fort potentiel instagrammable…).

Comme son nom l’indique, un concept store, ce n’est pas juste un magasin, c’est avant tout un concept avec un univers associé.


Plan du site